Lors d’un voyage en avion, quelle est mon exposition aux radiations?

Il existe plusieurs études sur les doses de rayonnement lors de voyages en avion. Santé Canada a une page web contenant des informations sur l’exposition aux rayonnements cosmiques et les voyages en avion. De plus, la Health Physics Society, aux États-Unis a une page web d’information publique traitant spécifiquement de cette question.

Il existe aussi une autre excellente source d’information : un calculateur électronique bilingue permettant d’estimer la dose de rayonnements cosmiques reçue lors d’un voyage en avion, sur la base des points de départ et d’arrivée ainsi que la date et l’heure du vol. Pour passer du français à l’anglais et vice-versa, vous n’avez qu’à cliquer sur le drapeau (français ou britannique) situé dans le coin inférieur droit de la page web. Le site web www.sievert-system.org est publié par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le centre de référence en France. Ce site web fournit de nombreuses informations sur le rayonnement cosmique, la dose et les effets sur la santé.

En utilisant ce calculateur, un vol typique traversant le Canada, de Toronto à Vancouver, entraînerait une dose personnelle d’environ 0,03 mSv. Ce qui est dix fois moins que l’exposition annuelle naturelle aux rayonnements cosmiques que les Canadiens reçoivent et moins de 2 % de la dose annuelle moyenne provenant du bruit de fond naturel de rayonnement au Canada.

Les équipages travaillant à temps plein reçoivent en moyenne une dose annuelle professionnelle de l’ordre de quelques mSv, en plus de leur exposition au bruit de fond naturel de rayonnement. Ce niveau d’exposition demeure toutefois très inférieur aux limites de dose applicables aux travailleurs du secteur nucléaire, au Canada, soit un maximum de 50 mSv par année et une moyenne sur 5 ans de 20 mSv par année.

0

À propos de l'auteur:

  Related Posts
  • No related posts found.