Les examens de médecine nucléaire sont-ils dangereux?

La plupart des procédures de diagnostic en médecine nucléaire comportent l’administration d’un produit radio pharmaceutique (un produit pharmaceutique comprenant une matière radioactive) dans une veine, puis l’obtention de l’image des photons émis à partir de cette matière radioactive. Il s’agit d’une procédure de routine, qui est utilisée sous diverses formes (par exemple, la scintigraphie osseuse, la détection d’un cancer, l’exploration du cœur ou du cerveau) depuis plus de 30 ans. Les doses de rayonnement reçues à cause de ces procédures sont très faibles (de l’ordre de quelques millisieverts [mSv], ce qui est à peu près l’équivalent de l’exposition au rayonnement naturel pendant deux ans) et ne constituent aucun danger pour le patient ou pour ses proches. Les patients demeurent radioactifs pendant quelques jours (cette période varie en fonction du produit radio pharmaceutique utilisé), et leur radioactivité peut être mesurée s’ils se trouvent à proximité des détecteurs de rayonnement couramment utilisés.
0

À propos de l'auteur:

  Related Posts
  • No related posts found.